Logo

Isabelle Laroche : Le thérapeute est une personne

Le 04/12/2019 à 20:30:00

Nous vivons dans un monde où la prise de pouvoir de notre liberté de choisir, que ce soit un thérapeute ou toute autre personne ressource, est encore trop présente, dans nos sociétés occidentales.

 

Nous avons évolué pour une majorité, dans un environnement dans lequel les enseignants, les médecins, les juristes, les financiers et plus, ont eu une influence importante sur nos vies et quelquefois, bien plus que de raison, d’une façon réductrice.

 

Cependant, comme dans ma génération et les générations précédentes, nous nous sommes structurés dans des modes de fonctionnement où la prise de pouvoir sur l’être humain était habituelle ; nous nous sommes trop souvent laissé infantiliser, comme si notre faculté de choisir n’avait pas sa place ; comme si nous n’avions régulièrement pas la légitimité de savoir ce qui était le plus ajusté pour nous-mêmes ou nos proches.

 

Comment nous avons accepté une prise de pouvoir

Dans une 1e partie nous verrons comment cette façon de nous laisser prendre le pouvoir a pu prendre racine dans nos vies :

Le milieu scolaire dans lequel nous avons évolué, dans lequel un certains d’entre-nous ont eu du mal à trouver leur place et se sont laissé dévaloriser ; laissant des traces de souffrances au fond de leur être, avec la croyance installée qu’ils ne sont pas suffisamment intelligents ou performants pour être à la hauteur de ce que la société attend d'eux.

Le milieu médical avec des médecins qui ont pris l’habitude pour une majorité, souvent faute de temps, d’expliquer les pathologies, les risques encourus et les différentes éventualités en imposant des médicaments et/ou des protocoles plus ou moins inadaptés à chacun. Donnant lieu à des situations quelquefois inacceptables, notamment en fin de vie, où la dignité des malades n’est pas assez prise en considération.

L’éducation des enfants n’était dans les générations passées, bien sûr pas celle que les parents de l’ère du verseau, plus attentifs à leurs chères têtes blondes pour un certain nombre, choisissent d’adopter de plus en plus aujourd’hui : tenir compte des émotions et de la petite personne en tant que telle et faire cas de leurs états d’âme.

Mais avons-nous pour autant les clés pour œuvrer au mieux, avec suffisamment de Conscience, et amener nos jeunes à bon port ?

Car la prise de pouvoir est partout, dans les diktats des publicités incitant par exemple les jeunes à consommer des produits qui n’ont rien de bénéfique pour leur organisme(laitages, produits industriels, boissons sucrées censées leur apporter de l’énergie par exemple) ; dans les jeux vidéos les enfermant pour un certain nombre dans un monde virtuel qui les abêtit et empêche leur esprit critique de se développer, s’ils basculent dans l’addiction : coupés de leurs besoins vitaux, de leur corps et de leurs ressentis internes ; dans les diktats de la mode et des marques vers la sur-consommation sans Conscience des implications, amenant les parents à se laisser prendre le pouvoir par des enfants conditionnés par les modes de fonctionnement abusifs mais tellement installés dans ce bas-monde.

Compte tenu de tout cela, nombreuses sont les personnes qui ont du mal à faire Confiance à une quelconque autorité extérieure, même en situation de mal-être avec un réel besoin d’aide…

 

Difficultés de s'engager en thérapie et de faire confiance

Dans une 2e partie, nous aborderons la question de la difficulté de s’engager en thérapie et de faire Confiance à une personne Ressource censée nous accompagner :

Combien de personnes m‘ont rapporté le fait d’avoir tenté de se faire accompagner par un(e) thérapeute et ont abandonné, percevant que l’expérience vécue n’était pas suffisamment convaincante !

 

Que signifie le fait de se faire accompagner pour y voir plus clair sur ce qui se passe dans sa vie :
Comment se met en place une relation véritablement thérapeutique ?

Est-ce que le fait de vouloir reprendre le dessus sur une situation qui nous dépasse en se faisant accompagner en thérapie, doit forcément passer par le fait de remettre son pouvoir à une personne susceptible de nous juger, susceptible de projeter ses propres peurs, ses propres critères de choix dans notre vie ?

Nous aborderons ces différentes questions et les différentes formes de thérapie possible, pour amener chacun à se questionner sur ce qui est susceptible de lui convenir ou pas.

En Conscience que l’Alchimie d’une présence peut tout changer et être catalyseuse de prises de Conscience majeures et d’évolutions importantes notamment dans les comportements et modes de fonctionnements.

 

Le thérapeute est une personne...

Enfin, nous aborderons dans une 3e partie, le thème central de la conférence : le fait que le thérapeute est une personne ayant ses failles et ses faiblesses ; nous verrons ensemble en quoi à certains moments, sa façon d’être en relation peut être ou ne pas être au service de l’évolution thérapeutique de la personne accompagnée.

Je vous proposerai mon regard de Gestalt thérapeute, avec une façon d’être en relation et un Savoir-Être choisi, restant central dans la thérapie ; nous verrons ensemble quels ingrédients me semblent essentiels pour qu’une relation soit véritablement thérapeutique.

  

 

Isabelle Laroche
Isabelle Laroche est une passionnée de la Vie, qui étudie depuis plus de 15 ans l’Art du Donner et Recevoir équilibrés et de l’Observation consciente dans sa vie.

Elle accorde une grande importance à la Relation consciente, avec Soi-même d’abord et avant tout, et avec l’Autre.

C’est à travers le Reiki Pratique de Centration et de canalisation énergétique par imposition des mains d’origine japonaise, qu’elle a démarré ses explorations.

Enrichie par l’expérience d’une polyarthrite rhumatoïde sévère à l’âge de 30 ans, dont elle est aujourd’hui guérie, elle accompagne des malades dans la résolution du conflit émotionnel associé à leur état.

Diplômée d’Audencia, Ecole de Commerce réputée à Nantes, elle a démarré son activité professionnelle dans la fonction commerciale, puis l’encadrement commercial.

 

Son expérience de l’entreprise dans plusieurs domaines d’activité, et en particulier l’industrie de la verrerie de Luxe, l’a amenée à constater qu’elle souhaitait mettre plus de Liberté d’action dans sa vie professionnelle.

C’est après la naissance de ses 3 enfants, qu’Isabelle a choisi de réinventer sa vie professionnelle, pour s’installer en tant que Maître Enseignante de Reiki en 2004, dans sa région d’origine, le Gard.

 

Constatant qu’elle avait besoin de mettre plus de Conscience dans sa façon d’être en relation, notamment avec ses 3 enfants qui se sont avérés précoces, elle s’est donné le temps à partir de 2008, de vivre en parallèle avec son activité d’Energéticienne, un cursus complet en 3 cycles de Gestalt thérapie ; il s’agit d’une branche de psychothérapie mettant le focus sur les processus en cours dans la relation, accordant beaucoup d’importance au Corps et aux Emotions.

 

Spécialisée dans l’accompagnement des leaders ayant envie d’incarner leur plein Pouvoir Créateur et des enfants précoces, en plus des personnes malades, Isabelle propose aujourd’hui des accompagnements en individuel et en groupe : stages et moyens de Reconnection au plein Pouvoir créateur de l’Humain ; elle exerce en cabinet à Maule (78) et anime des stages et conférences, dans les Yvelines et ailleurs en France.

Lien de la salle de conférence:
Inscription requise - Cliquez ici afin de vous inscrire
Limite de participants:
Pas de limitation
Prix d'entrée:
Accès gratuit